Bilan Lectures de Juillet 2017

( Ok, on est le 12 Août, c’est un peu tard, mais … MAIS ! Je ne fais pas les chroniques de tous les livres que je lis sur ce blog … d’où l’intérêt de me suivre sur GoodReads, où à chaque lecture finie, j’écris un avis plus ou moins long sur ma lecture. Comme je suis sympa, et surtout que j’éprouve une véritable envie de partager mes lectures avec la bookosphère, voici les livres qui m’ont accompagnés, par ordre chronologique de lecture, ce mois de Juillet, accompagnés de mes avis. Certains ont été des coups de cœur, donc des livres que vous devez ABSOLUMENT lire si le résumé vous emballe. J’attends vos retours ! )

téléchargementLa Révolution Végétarienne de Thomas Lepeltier [ lu du 05 au 08 Juillet 2017 ] [ coup de cœur ]

Je n’ai lu que peu de livres à ce jour ( environ 5 ), malgré l’offre, sur le véganisme, que ce soit en terme de philosophie, d’alimentation, etc. me renseignant essentiellement sur internet.

J’ai été agréablement surprise par la lecture de ce livre ; il développe sur différents chapitres une base fondamentale du véganisme ( malgré le titre trompeur ) : l’éthique animale.

La première partie est émouvante à lire, abordant toute la cruauté et la souffrance qu’endurent les animaux dans les élevages, mais nécessaire pour comprendre en quoi il est important de cesser de cautionner ces douleurs et ces atrocités. Les parties suivantes du livre abordent la question de l’éthique animale au fil de l’histoire et les arguments de ce que l’auteur nomme  » les carnistes  » face aux veganes. J’y aurais appris un nouveau terme, la mentaphobie.

Il faut être ouvert d’esprit pour apprécier ce livre pleinement. Il est très bien conçu, et parfaitement adapté pour une première lecture à toute personne intéressée au sujet.

L’écriture est agréable, on ne s’enlise pas dans des chapitres lourds, les phrases sont claires, concises ; tout lectorat peur facilement se l’approprier.

Cependant, une relecture me sera nécessaire, ayant été souvent dérangée lors de ma lecture.

41wbyz985wL._SY344_BO1204203200_Les familles d’âmes : Selon les enseignements des Anges Xedah et de l’Archange Michaël de Marie Lise Labonté [ lu le 10 Juillet 2017 ]

Il faut une grande ouverture d’esprit pour lire ce livre !

L’auteure, à la base psychothérapeute, nous fait part des paroles recueillis dans l’au delà, via deux anges ( vous comprenez la largesse d’esprit nécessaire pour la lecture de cette oeuvre ! ) au sujet de nos âmes.

Nous sommes, selon Mme Labonté, des âmes incarnées sur Terre, chacune correspondant à une famille d’âme particulière, œuvrant pour notre Planète et l’Univers.

Ces âmes, font elle mêmes parties de « familles d’âmes », qui, d’après ses schémas, ressemblent beaucoup aux cellules retrouvées dans le corps humain !

Et au milieu de tout ça, nous avons un discours très new âge sur nos missions de vie, nos vies antérieures, le concept d’âme soeur, etc.

Libre à chacun d’y croire selon ses croyances. Un passage m’a beaucoup touché sur la conception de l’amour d’après l’auteure, qui n’est en rien manichéen, ni salvateur ; sa définition est bien plus subtile et intéressante que dans la plupart des livres que j’ai lu à ce jour.

On-ne-nait-pas-groeOn ne naît pas grosse de Gabrielle Deydier [ lu le 10 Juillet 2017 ] [ coup de cœur ] 

Gabrielle Deydier nous livre un témoignage fort et émouvant que l’on peut scinder en deux parties.

Tout d’abord, la grossophobie : tout ce qui est lié à la discrimination que ce soit au niveau social, professionnel, par rapport à un IMC qui est de nos jours, plus un critère de beauté que de santé !

Ensuite, la banalisation des chirurgies bariatriques et leurs conséquences qui peuvent être graves pour la santé de l’individu, et qui sont quasiment niés par certains professionnels de la santé.

Ce récit permet de mieux comprendre le vécu d’une personne grosse, le combat qu’elle doit mener face à elle-même et aux autres.

En plus de nous livrer son témoignage personnel, Gabrielle Deydier nous livre de nombreuses infos pertinentes et sérieuses sur l’obésité dans divers domaines sociétaux, médicaux, etc.

Ce livre est un format court, je l’ai lu en une journée. L’écriture est vive, caustique et sans chichis, que j’ai grandement apprécié. Elle reflète très certainement la vision à la fois acerbe et intelligente de l’auteure.

Je recommande vivement à toute personne sensibilisée ou souhaitant l’être sur ce problème de société qu’est le vécu de l’obésité et ses conséquences.

imagesLa Tente Rouge d’Anita Diamant [ lu du 11 au 14 Juillet 2017 ] [ coup de cœur ]

Un joli voyage à l’époque des fils d’Abraham, l’histoire se centre sur une petite fille nommée Dina, que l’on voit évoluer au fil du temps. Il y’a aussi des divergences entre les croyances païennes et celle du Dieu d’Abraham. Très focalisé également sur la notion du féminin sacrée.

J’ai ri et pleuré avec l’héroïne. Je ressens à la fois sa force et sa fragilité à travers ses mots, l’écriture est douce et me berce dans mon petit cocon de lectrice. Les passages emplis de romance sont beaux sans pour autant tomber dans la mièvrerie.

Alors que l’histoire semblait devenir monotone, plusieurs événement ont amené un souffle nouveau et des rencontres que j’espérais avec Dina. J’ai adoré ce personnage ainsi que certains de ses proches, l’auteure a fait un effort en les rendant « humains » sous sa plume, complexes, et non en se contentant de créer d’un côté les gentils et de l’autre les méchants.

51eQBYfPNZL._SX307_BO1,204,203,200_Accompagnement D’Âmes de Marie-Lise Labonté [ lu le 16 Juillet 2017 ]

Comme pour le précédent ouvrage « Les familles d’âmes », il faut avoir une grande ouverture d’esprit pour pouvoir lire ce livre.

Je l’ai trouvé moins adapté aux personnes non initiées au vocabulaire du new âge que l’autre livre, et les théories assez complexes et tirés par les cheveux.

Néanmoins, il reste un livre assez intéressant sur le plan de la spiritualité, au niveau des âmes. Il permets également d’avoir une approche plus apaisée auprès des mourants.

978_2_8132_0142_3_UNE_230_344_1338573464Les corps de lumière de Marie Lise Labonté, Ninon Prévost [ lu du 16 au 18 Juillet 2017 ]

Ma dernière lecture de Marie Lise Labonté … Peut être aurais-je du commencer par celle-ci ?

En effet, ce livre est assez complet sur les opinions et les expériences de l’auteure ainsi que de son amie Ninon Prevost.

Très axé sur la guérison spirituelle.

Ouverture d’esprit nécessaire à la lecture de ce livre, plaira aux personnes intéressées à la guérison spirituelle, aux âmes, aux corps énergétiques, aux chakras, etc.

9782253178125-TLibérez La Femme Puissante de Clarissa Pinkola Estés [ lu du 19 au 31 Juillet 2017 ] [ coup de cœur

Dans la même veine que « Femmes qui courent avec les Loups », Clarissa Pinkolà Estès nous propose cette fois-ci de partir à la rencontre du Féminin Divin, avec la Vierge Marie et ses différentes apparitions. Mélange d’anecdotes, de psychanalyse et de spiritualité, cet ouvrage fût étrange à lire à ses début, pour ma part, mais fortement intéressant par la suite. Il éveille l’esprit, de la même façon que  » Femmes qui courent avec les Loups « .
Très ancrée dans la chrétienneté il n’en reste pas moins un livre accessible à toute personne souhaitant établir un contact entre son Moi et le Féminin Divin quelque soit sa culture ou sa religion.
Le livre est étayée de diverses images en couleurs, représentant bien souvent les différentes « Notre Dame ».

J’ai aimé à nouveau me plonger dans les mots de l’auteure, que je trouve inspirants et rafraîchissants dans un monde où le sacré n’a que très peu de place.

J’ai également apprécié, à la fin du livre, la sélection d’ouvrages de l’auteure pour approfondir certaines notions.

Goupil-ou-faceGoupil ou face de Lou Lubie [ lu le 28 Juillet 2017 ] [ coup de cœur ]

GÉ-NI-AL ! Les dessins sont simples, mais le contenu est à la fois instructif et rempli d’humour, ce qui n’est pas un mal pour dédramatiser un diagnostic aussi lourd ( dans le sens « mal vu » ) que le trouble bipolaire. Tout y est abordé ! La phase dépressive, maniaque, leurs conséquences bio psycho sociales … les origines … le parcours du combattant qu’est un suivi adapté pour les patients atteints du trouble … les médicaments. .. Tout y est ! Et j’ai adoré l’allégorie du renard pour le trouble de l’humeur, qui dédramatise encore un peu plus cette maladie qui a mauvaise presse. Il est plus attachant qu’il ne fait peur … Cette bd est à offrir aux malades, aux proches des bipolaires, à tous les curieux des pathologies psychiatriques, les étudiants en (para)médical et à mettre surtout dans les salles d’attente des psys.